La pensée persane, d'une modernité surprenante

 

 

 

 

WIIKIPEDIA : Le conflit entre recherche de la modernité et l'obscurantisme religieux remonte en Iran à plus de mille ans :

 bien avant que la Renaissance ne bouleverse l'Europe, les hommes d'État, artistes et intellectuels persans débattaient d'idées d'une modernité surprenante.

Les Perses sont restés longtemps, du point de vue occidental, l'exemple même des étrangers. D'un autre côté, une croyance bien ancrée fait de l'Europe le berceau de la modernité.

Les autres régions du monde, oubliées par les lumières de la Renaissance, n'auraient donc d'autre choix que de copier cet exemple pour expérimenter la modernité.

En fait, la Perse, avec son héritage culturel varié et riche, a eu un rôle formateur dans le processus de formation de la conscience occidentale.

La Bible regorge de prières envers les Perses et ses rois.

La façon dont est loué Cyrus le Grand est partiellement due au fait qu'il a libéré  les judéens de leur exil à Babylone;

le modèle de tolérance religieuse et culturelle établi par l'Empire Perse est aussi un exemple important.

De même, l'art, l'histoire ou la théologie portent les traces du rôle important joué par la Perse depuis l'Antiquité.

 Ainsi, la seule tragédie grecque qui ne traite pas d'un sujet grec est la pièce d'Eschyle, Les Perses.