Iran : Des mineurs de charbon en colère ont attaqué la voiture de Rohani - Vidéo

Les mineurs de charbon en colère et leurs familles ont assiégé et attaqué la voiture d’Hassan Rohani, le dimanche 7 mai après qu’il ait visité le site de l'explosion minière mortelle. L'explosion de la mine de Zemestanyourt dans la province de Golestan (au nord de l'Iran) s'est produite mercredi après que la mine de charbon ait été remplie de méthane. Des dizaines de mineurs ont perdu la vie après l'effondrement de la mine de charbon à cause de l'explosion.

Le ministre iranien du Travail, Ali Rabie, a admis que tous les mineurs piégés sous les décombres avaient perdu la vie, allant jusqu'à annoncer 35 décès. Alors qu'avant ses propos, d'autres responsables du régime avaient déclaré que 90 mineurs avaient perdu la vie.

Une des proches des victimes a déclaré : « Où était-il il y a quelques jours ? Il est venu pour recueillir des suffrages pour lui-même ? Je veux qu’on me rende mon frère ! »

S'adressant à Rohani, un autre travailleur affligé a déclaré : « 40 travailleurs des mines sont morts. 170 enfants sont devenus des orphelins. 40 femmes sont devenues veuves. Il y a quelques années, lorsque j'ai déposé une plainte au tribunal d'Azadchahr, ils m'ont battu ... L'année dernière, nous sommes allés au Bureau du gouverneur avec nos épouses pour dire que nous n'avons pas reçu notre salaire pendant 14 mois. Nous voulions recevoir ce qui était de notre droit. Vous voulez dire que vous, président, n'êtes pas au courant de cette situation ?

Le principal actionnaire de la mine d’Azadchahr, c’est la milice du Basij, affiliés aux Gardiens de la révolution (pasdaran). Jusqu'à présent, ils sont restés silencieux au sujet de l'explosion de la mine dans le but de dissimuler leur propre rôle dans cette tragédie.