Iran : Washington "troublé" par la lourde condamnation d'un Irano-Américain

Iran : Washington "troublé" par la lourde condamnation d'un Irano-Américain

AFP - Les Etats-Unis se sont déclarés mardi "troublés" par des informations sur la condamnation à 18 ans de prison en Iran d'un ressortissant irano-américain, une semaine après celle de deux autres binationaux qui a encore alourdi le climat entre les deux pays.

Le département d'Etat était interrogé sur des informations de la presse américaine faisant état de la condamnation à 18 ans de prison de Gholamrez Reza Shahini, lequel a lui même donné une interview mardi au Los Angeles Times depuis une prison du nord-est de l'Iran.

Cet Irano-Américain de 46 ans, qui vit à San Diego (Californie), a déclaré au journal américain qu'il avait été lourdement condamné samedi à une peine de 18 années d'emprisonnement pour "collaboration avec un gouvernement étranger" après avoir été arrêté le 11 juillet alors qu'il rendait visite à sa mère et à une partie de sa famille en Iran.

"Nous sommes troublés par les informations selon lesquelles Robin ou Reza Shahini, considéré comme un citoyen américain, ait pu être reconnu coupable et condamné à 18 ans de prison", a protesté le porte-parole du département d'Etat John Kirby. "Nous appelons de nouveau l'Iran à respecter et à protéger les droits de l'homme et les libertés fondamentales, à cesser les détentions arbitraires et aux motivations politiques et à garantir des procédures judiciaires justes et transparentes dans toutes les poursuites pénales, conformément à ses obligations juridiques internationales", a-t-il souligné.

Mardi dernier, le département d'Etat avait exigé de Téhéran la "libération immédiate" d'un homme d'affaires et de son père irano-américains, Siamak et Mohammad Bagher Namazi, condamnés avec quatre autres personnes à dix ans de prison pour "espionnage" au profit de Washington. La République islamique avait alors dénoncé les "ingérences" des Etats-Unis dans ses affaires intérieures.

Ces condamnations contre des ressortissants irano-américains surviennent dans un contexte de tensions entre l'Iran et les Etats-Unis à propos de la normalisation de relations financières entre la République islamique et la communauté internationale, dans la foulée de l'accord sur le nucléaire iranien.