Le président du régime iranien défend le programme de missiles

Le président du régime iranien défend le programme de missiles

Avec Reuters - L'Iran ne demandera "à personne la permission" de développer son programme de missiles, a déclaré samedi le président Hassan Rohani, en réponse aux menaces des Etats-Unis d'y mettre un terme.

A un peu plus d'un mois de l'élection présidentielle dans la république islamique, le chef de l'Etat sortant, qui brigue un nouveau mandat de quatre ans, doit faire face aux critiques du camp conservateur qui le juge trop clément vis-à-vis de l'Occident.

Le président américain Donald Trump a quant à lui critiqué l'accord sur le nucléaire iranien et promis durant sa campagne électorale d'interrompre le programme de missiles de Téhéran. En janvier, lorsque l'Iran a procédé au tir d'essai d'un nouveau missile balistique, Donald Trump a estimé sur Twitter que la république islamique "jou(ait) avec le feu".

"Le renforcement de la capacité des forces armées iraniennes (...) n'a pour but que de défendre de le pays et nous ne demanderons à personne la permission de développer les forces armées et de construire des missiles et des avions", a déclaré Hassan Rohani lors de la présentation d'appareils militaires construits en Iran.

Le brigadier général,Ramezan Sharif, chef du Département des relations publiques du corps des gardiens de la révolution islamique (Pasdaran), a déclaré samedi 25 février aux journalistes : « Tous les lancements de missiles des Pasdaran sont autorisés par le quartier général des forces armées et en coordination avec le Conseil suprême de sécurité nationale. Ce conseil est dirigé par le président et ses ordres ont le soutien du Guide suprême (Khamenei). »