Un membre de la coalition de l’opposition syrienne : le cessez-le-feu en Syrie envoie un message d’avertissement au régime iranien

Un membre de la coalition de l’opposition syrienne : le cessez-le-feu en Syrie envoie un message d’avertissement au régime iranien

Nasr Hariri, un membre de la coalition de l’opposition syrienne a déclaré : « L’accord sur le cessez-le-feu entre la Russie et la Turquie envoie un message d’avertissement au régime iranien. C’est-à-dire qu’il doit prendre des mesures pratiques dans le processus du cessez-le-feu en Syrie et également rappeler ses milices en Syrie dans un futur proche. »

Dans une interview avec Al Arabiya le 30 décembre, Nasr Hariri a déclaré : « La Russie ne veut pas se montrer en tant que partenaire de ce qui se passe en Syrie et a essayé de se tenir à l’écart de ce rôle (implication dans le carnage et le massacre de Syriens) et veut jouer le rôle de gardien et de superviseur.

La Russie veut abandonner le régime iranien et le régime Assad, car ces deux parties sont responsables de tueries et de crimes en Syrie. Donc, la Russie et la Turquie jouent le rôle de gardien et de médiateur. Ils laissent l’Iran, le régime d’Assad et l’opposition syrienne où ils doivent s’engager. C’est un signe clair et un message d’avertissement au régime iranien qui doit prendre certaines mesures pour la mise en œuvre d’un cessez-le-feu et pour retirer prochainement ses troupes de Syrie. »