La Tunisie condamne le régime iranien pour son programme de déstabilisation du Bahreïn

La Tunisie condamne le régime iranien pour son programme de déstabilisation du Bahreïn

Alors que les autorités du Bahreïn ont arrêté le groupe qui envisage de lancer des opérations terroristes dans le pays, la Tunisie condamne fermement toutes les mesures menant à la déstabilisation et à l'insécurité au Bahreïn.

Dans un communiqué, le ministère tunisien des Affaires étrangères a exprimé sa solidarité envers le Bahreïn.

Le Ministère de l'Intérieur du Bahreïn, a annoncé, le dimanche 26 mars dans une déclaration, que ceux qui envisagent d'entreprendre des opérations terroristes ont été arrêtés. Selon Sky News, les terroristes voulaient assassiner les hauts responsables du Bahreïn. Le ministère de l'Intérieur a précisé que certains de ces terroristes ont été formés par les pasdaran.

La déclaration publiée par le ministère de l'Intérieur du Bahreïn se lit comme suit : « ces terroristes ont été impliqués dans l'opération dans laquelle l'autobus de la police a explosé à la fin du mois de février dernier et ont également été impliqués dans d'autres crimes terroristes. Ceux qui ont été arrêtés ont avoué entreprendre des opérations terroristes dans lesquelles certains hauts responsables et les forces de sécurité ont été ciblés.

La déclaration indique que les personnes arrêtées sont au nombre de 14. Certains d'entre eux ont été formés au quartier général sous la supervision des pasdaran et le reste est formé par les forces armées nationales. Les activités d'enseignement comprennent l'utilisation d'armes, d'explosifs, ainsi que l'atteinte et l'observation de la cible.