11182017Sam

Iran Focus - iran,

  • Alerte aux missiles : menace pour les vols au-dessus de l'Iran

    Alerte aux missiles : menace pour les vols au-dessus de l'Iran

    La compagnie hongkongaise Cathay Pacific a suspendu ses vols au-dessus de l'Iran et de la mer Caspienne après un bulletin de sécurité publiée par l'Agence européenne de sécurité aérienne (EASA) au sujet des tirs de missiles russes vers la Syrie.

  • Alerte aux missiles : menace pour les vols au-dessus de l'Iran

    Alerte aux missiles : menace pour les vols au-dessus de l'Iran

    La compagnie hongkongaise Cathay Pacific a suspendu ses vols au-dessus de l'Iran et de la mer Caspienne après un bulletin de sécurité publiée par l'Agence européenne de sécurité aérienne (EASA) au sujet des tirs de missiles russes vers la Syrie.

  • Hassan Rohani réitère les positions de Khamenei de ne pas permettre les inspections nucléaires

    Téhéran ne signera jamais un accord sur le nucléaire qui permettrait l’accès des étrangers à des secrets scientifiques et militaires de l’Iran, a déclaré jeudi Hassan Rohani, le président du régime des mollahs. Le mercredi 20 mai, le guide suprême du régime iranien – qui a le dernier mot au sein du régime sur toutes les décisions politiques majeures – a publiquement exclu les inspections internationales des sites militaires ou des entretiens avec des scientifiques nucléaires, en qualifiant ces points de « demandes déraisonnables ».

  • Iran/ Irak/Syrie : la nouvelle stratégie de la coalition anti-Daech

    Les membres de la coalition contre l'Etat islamique en Irak et en Syrie se retrouvent mardi à Paris pour faire le point sur la stratégie de lutte contre les djihadistes à l'heure où la perte des villes de Palmyre et de Ramadi met en doute l'efficacité des bombardements arabo-occidentaux.

  • L'éditorial du Wall Street Journal: Les conséquences de la condamnation de Montazeri en Iran


    WSJ, Editorial: 

    Un tribunal révolutionnaire iranien a condamné dimanche, Ahmad Montazeri à 21 ans de prison pour une série d’accusations invoquant des motifs de sécurité nationale. L’ecclésiastique de 60 ans purgera à peine six ans selon les normes de la justice des mollahs, en raison de son âge et du statut spécial de sa famille dans l'histoire de la révolution iranienne. Mais sa condamnation est un rappel du fait que le régime demeure avec la même brutalité, même s'il récolte les avantages économiques de son accord nucléaire avec l'Occident.

  • La courageuse Narges Mohamadi, en grève de la faim en Iran, refuse le dictat des mollahs

    Iran focus - Narges Mohamadi a entrepris une grève de la faim pour protester contre son arrestation illégale par les autorités en Iran. Elle a été arrêtée le 5 mai dernier parce qu’elle avait défendu refusé le langage de la force et les intimidations des mollahs pour la contraindre au silence. Elle avait notamment soutenu activement la mère du jeune bloggeur Sattar Behechti, assassiné sous la torture il y a un an et demi.

  • Les pays du Golfe craignent l'interventionnisme iranien

    Iran Focus - Le président Barak Obama rencontrera ses pairs arabes du Golfe au sommet de Camp David sur les crises au Moyen Orient. La question de l’Iran sera abordée lors de ce sommet, un régime qui est perçu par les pays arabes comme "source d'une instabilité croissante" au Moyen-Orient, estiment les analystes.

  • Les sanctions contre l'Iran ne seront pas levées avant fin 2015

    L'assouplissement des sanctions visant l'Iran, en cas d'accord définitif sur le programme nucléaire de Téhéran, n'interviendra pas avant la fin de l'année dans le meilleur des cas, a déclaré mardi l'ambassadeur d'Allemagne aux Etats-Unis, Peter Wittig, qui s'exprimait devant le club de réflexion Atlantic Council, à Washington.

  • Nucléaire: reprise des négociations Iran/5+1 mardi à Vienne selon Téhéran

    Les négociations entre l'Iran et les grandes puissances du groupe 5+1 visant à rédiger le texte d'un accord final sur le nucléaire iranien reprendront mardi prochain à Vienne. Ce sera la quatrième séance de négociations depuis la conclusion d'un accord-cadre entre l'Iran et le groupe 5+1  le 2 avril, qui a ouvert la voie à un accord final pour résoudre le dossier du nucléaire d'ici au 30 juin.

  • Tension entre le Yémen et Téhéran monte d’un cran

    Le gouvernement yéménite a annoncé jeudi le rappel de son chargé d'affaires à Téhéran pour protester contre les "ingérences et le soutien de l'Iran" aux rebelles chiites au Yémen, a annoncé le bureau de presse du président Abd Rabbo Mansour Hadi.