10192017Jeu

Iran : Khamenei reconnait les ingérences des pasdaran dans la région

En réaction aux récents propos du président américain contre les pasdaran iraniens qu’il a décidé de placer sur la listes des organisations terroristes, le guide suprême iranien Ali Khamenei a réagi avec colère. « Les États-Unis sont en colère parce qu'aujourd'hui la République islamique d'Iran a contrarié leurs plans au Liban, en Syrie et en Irak", a-t-il avancé en reconnaissant les activités déstabilisatrices du régime dans la région.

Iran/ Zarathoustra: le régime écarte un conseiller municipal d'une minorité religieuse

Un élu local zoroastrien a été suspendu de ses fonctions dans la municipalité de Yazd en Iran, sur fond de débat sur l'interdiction faite aux membres des minorités religieuses de représenter des musulmans. Le préfet de Yazd a pris cette décision à l'encontre de Sepanta Niknam, seul membre non musulman du conseil municipal de cette ville du centre de l'Iran, à la demande de la justice administrative, a déclaré à l'AFP Gholam-Ali Sefid, président de l'assemblée municipale.

Le régime iranien et les gardiens de la révolution dans la ligne de mire de la nouvelle politique américaine

Avec agences - Le Président américain, Donald Trump a annoncé vendredi qu'il ne "certifierait" pas le fait que Téhéran respecte ses engagements en ce qui concerne l’accord nucléaire.  Il a cependant précisé que les Etats-Unis ne se retireraient pas pour l’instant de l'accord international sur le nucléaire iranien, mais a posé des conditions pour maintenir son pays dans cet accord.