11242017Ven

Raid brutal des gardiens contre les prisonniers politiques en Iran

Raid brutal des gardiens contre les prisonniers politiques en Iran

Le dimanche 30 juillet 2017, les gardiens répressifs ont attaqué brutalement le pavillon 12 de la section 4 de la prison de Gohardacht, un pavillon regroupant les prisonniers politiques et autres prisonniers d'opinion. Ces derniers ont été sévèrement battus et brutalisés.

Selon les rapports, les prisonniers ont été transférés au pavillon 10, équipé de caméras de vidéo-surveillance en activité permanente.

Les gardes spéciaux ont fortement endommagé les effets personnels des prisonniers dans leurs violent assaut.

Les familles des prisonniers sont préoccupées par la situation de leurs proches et alerté l’opinion publique et les militants des droits de l’homme.

Il convient de noter qu’après les exécutions de plusieurs prisonniers sunnites à la section 4 du pavillon 10, les autorités pénitentiaires ont tenté d'évacuer la salle pour accroître l’isolement des prisonniers. Toutes les fenêtres du pavillon 10 ont été bloquées par des plaques métalliques et ont été équipées de dispositifs d'écoute et de caméras de surveillance.