02242018Sam

Iran. Nouvelle arrestation de l'écrivaine qui avait écrit sur la lapidation

Amnesty Internaional - Golrokh Ebrahimi Iraee, défenseure des droits humains et écrivaine iranienne, condamnée à six ans d'emprisonnement pour avoir écrit une fiction sur la pratique de la lapidation, a été à nouveau arrêtée, tandis que le réexamen judiciaire de sa peine est bloqué de manière illégale, a déclaré Amnesty International mercredi 25 janvier.

Iran : Les droits menacés (human rights watch)

Des dizaines d’activistes et de journalistes s’exposent à de longues peines de prison

(Beyrouth) – Des droits humains fondamentaux, et plus particulièrement le droit à la liberté d’expression, ont été bafoués en Iran en 2016, a déclaré Human Rights Watch aujourd'hui dans son Rapport mondial 2017 (version abrégée en français).