11242017Ven

La police des mollahs installe des caméras devant les cafés en Iran

Sur ordre de la police du régime iranien, des caméras de surveillance ont été installés devant tous les cafés situés dans des quartiers à l’ouest de Téhéran. Selon une dépêche de l’agence officielle Tasnim datée du jeudi 7 avril, Mohsen Khantcharli, le chef de la police de l’ouest de Téhéran, a déclaré : « Ces caméras de surveillance ont été installées pour améliorer la sécurité dans des lieux publics.

La lettre du prisonnier politique Saleh Kohandel à ses deux filles, à l’occasion de la Journée internationale de la femme

A mes filles résistantes Paria et Zahra,

A l’occasion de la Journée internationale de la femme, je vous envoie ce message depuis les geôles du régime intégriste des mollahs : mille félicitations pour votre choix judicieux de rejoindre les rangs de la Résistance. Vous avez dit non à la culture puante des mollahs qui voulaient vous asservir.

Iran : Le vrai visage d'Hassan Rohani sur question des femmes

Les lobbies du régime iranien en Occident essaient vigoureusement de présenter Hassan Rohani comme un "modéré", voulant apporter des changements. La vérité est cependant incompatible avec cette théorie. Depuis la fondation de la République islamique, Rohani fait partie des responsables en charge de la répression.

Guardian : L’attente de la mort : les enfants prisonniers iraniens avant leur exécution – images

L’attente de la mort : les enfants prisonniers iraniens avant leur exécution – images

En Iran, les filles sont tenues pour responsables à partir de 9 ans et peuvent être condamnées à mort par pendaison pour des crimes tels que le meurtre, le trafic de drogue et le braquage à main armée. Sadegh Souri a photographié des filles dans les terribles conditions de détention juvénile – beaucoup d’entre elles attendent leurs 18 ans, le moment où elles seront exécutées.

Iran: la participation des femmes un impératif pour les compétitions de volleyball en 2016

(Lausanne) – « La Fédération Internationale de Volleyball (FIVB) a les moyens et devrait utiliser son énergie à faire pression sur l'Iran afin de mettre un terme à la discrimination dont sont victimes les femmes voulant assister aux compétitions de volley-ball en Iran », a déclaré Human Rights Watch, à la suite d’une réunion avec la FIVB à Lausanne.

La répression des femmes s’intensifie en Iran

Les voitures ayant à leur bord une conductrice ou une passagère non voilée en Iran seront saisies pendant une semaine, a rapporté l’AFP. Le porte-parole de la police en Iran a annoncé qu'un nouveau système avait été créé pour permettre à des "personnes de confiance" de signaler à la police ces délits, notamment le non-respect du port du voile.