11212017Mar

Iran : confédération d’enseignants : Le régime a moins d’un pour cent d’intention de vote

Iran : confédération d’enseignants : Le régime a moins d’un pour cent d’intention de vote

Il a déclaré : « Les gens sont déçus par le gouvernement et ils n’acceptent pas du tout le régime. J’ose dire que ce régime n’a même pas un pour cent d’intention de vote. Il y a juste quelques personnes qui ont des intérêts personnels, qui bénéficient du régime et qui pillent le pays. La richesse du pays, la richesse nationale, n’a aucune valeur ni aucun sens pour eux. »

Il a également souligné que le régime n’est pas censé travailler pour la population iranienne.

« Ces dirigeants n’ont pas le mérite et l’habilité pour gérer quoi que ce soit, mais malheureusement ils ne pensent qu’à leurs intérêts personnels, factionnels et familiaux. »

Il a fait remarquer que la situation politique en Iran est comme « un baril à poudre » et les prochaines élections, qui sont déjà remplies de tensions politiques, pourraient être la flamme qui l’enflammerait.

Il a déclaré : « Le jour viendra où la population iranienne élira leurs propres représentants elle-même, que ce soit au parlement ou lors d’une élection présidentielle, ou d’autres… et elle sortira de ce malström d’humiliation et de pauvreté. »

Khastar soutient également le mouvement à la recherche de la justice pour les 30 000 victimes du massacre de 1988.

Il a déclaré : « Tous les tyrans doivent utiliser l’intimidation, la répression et la terreur afin de rester au pouvoir, car ils ne sont pas élus par la population. La persévérance et la constance des enseignants dans les prisons ont réveillé la nation et je suis certain que les enseignants iraniens et les autres ne permettront pas que leurs représentants soient enfermés comme les autres enseignants. »