11212017Mar

Environnement : le voyage de Ségolène Royal en Iran assombri par les exécutions

Avec l’AFP – Le déplacement de la ministre française de l'Environnement, Ségolène Royal, en Iran est assombri par la question des violations des droits de l’homme en Iran. La ministre française effectue une visite de trois jours en Iran, accompagnée d'hommes d'affaires à la tête d'entreprises spécialisées dans l'environnement et les énergies renouvelables.

Ghozali: « Nous avions commis une erreur en décidant de restaurer nos relations avec l’Iran»

L’ancien chef de gouvernement, Sid-Ahmed Ghozali a indiqué que l’Algérie et le Maghreb arabe n’étaient pas à l’abri des « risques du régime despotique de mollahs au nom de la religion». «J’ai été chef de gouvernement à l’époque du défunt président Mohamed Boudiaf qui a décidé de rompre les relations avec l’Iran. Ainsi, l’Algérie avait rompu ses relations avec le régime des mollahs en 1992», a indiqué l’ancien chef de gouvernement.

L’Iran détruit un village pauvre

Téhéran, le 1er août – Les autorités iraniennes ont détruit les maisons de nombreux habitants dans un village pauvre, la semaine dernière, laissant plusieurs personnes sans foyers. Le village de Komb-e Morâdâbâd dans le quartier central du comté de Chabahar a été envahi par les forces répressives de sécurité d’Etat le mercredi 27 juillet.

Arabie saoudite : Nous voulons une Syrie sans Bachar Al-Assad, un Irak stable, et sans influence de l’Iran

Dons une interview avec Le Monde Adel Al-Jubeir, le ministre saoudien des affaires étrangères sur la question syrien a déclaré que:

”La relation entre l’Arabie saoudite et les Etats-Unis est très solide. C’est notre allié le plus important. Nos relations ne sont pas personnelles, elles sont institutionnalisées. Nos intérêts stratégiques sont identiques. Nous voulons tous deux une Syrie sans Bachar Al-Assad, un Irak stable, où tous les Irakiens ont des droits égaux et sans influence de l’Iran, nous voulons la stabilité au Yémen, en Libye, en Egypte….