11212017Mar

Éditorial du Boston Herald : « Rohani n’a rien d’un modéré ou d’un réformateur »

« Rohani – ou sa nouvelle cohorte- n’a rien d’un modéré ou d’un réformateur. » « Ces termes ne s’appliquent pas à un homme qui défend activement la République Islamique créée lors de la révolution de 1979. Il ne s’oppose pas au soutien de son pays au dictateur syrien Bachar al-Assad, soutien apporté par les troupes iraniennes ainsi que par le client de l’Iran le groupe terroriste Hezbollah », a écrit le Boston Herald dans son éditorial de dimanche.