11232017Jeu

LE PARISIEN: Il y a tout juste un an, le 3 juillet 2003, Maryam Radjavi était remise en liberté après 17 jours de détention, sur décision de la cour d'appel. Un anniversaire célébré samedi après-midi, rue des Gords, en présence d'un millier de personnes venues rencontrer à sa résidence la présidente de la résistance iranienne.