04222018Dim

Le régime iranien craint de perdre l'Europe face aux États-Unis au sujet de l'accord nucléaire

Le régime iranien devient de plus en plus effrayé par les paroles et les actions de Donald Trump concernant l'avenir de l'accord nucléaire et l'absence d'opposition de l'Europe face à Trump. La semaine dernière, Trump a donné une dernière chance au Plan Global d'Action Conjoint (JCPOA), annonçant que si l'accord n'a pas été suffisamment révisé en mai, il en retirerait les États-Unis.

Un nouvel équilibre du pouvoir en Iran

La semaine dernière, les Etats-unis ont appelé à la mise en place de nouvelles sanctions ciblées contre Téhéran alors que les dernières sanctions sont levées suite à l’accord sur le nucléaire. Les sanctions ciblées étaient en partie une réponse à la répression des manifestations qui ont ébranlées l’Iran ces dernières semaines.

Iran : des manifestants morts en détention - Amnesty International

Au moins cinq personnes sont mortes en détention à la suite de la répression des manifestations contre le régime.

Sina Ghanbari est morte à 23 ans, incarcérée dans le quartier dit de « quarantaine » de la prison d'Evin, à Téhéran, où les détenus sont placés juste après leur arrestation. Ce décès renforce nos inquiétudes concernant l’intégrité physique de centaines de détenus.

Réduire le prix du pétrole détruira le régime iranien

Afin de détruire le régime iranien et soutenir la population, nous devons viser les ressources les plus importantes pour le régime – le pétrole – et réduire les prix à l’international au-dessous de ce qu’il peut supporter, ont écrit David B. Rivkin, ancien cadre du Département de la Justice et de l’Énergie à la Maison-Blanche, et Nawaf E. Obaid, un partenaire des projets du renseignement et de la défense au centre Belfer d’Harvard, dans une tribune pour l’USA Today.