11182017Sam

Iranactu (Blog): La tragédie iranienne continue - (...) La mort de Sattar Behechti a créé une onde de choc en Iran. Le courage et l’absence de complaisance de ce jeune ouvrier ont été salués par l’ensemble des Iraniens. Certains milieux qui se disent proche de Moussavi ont tenté de récupérer cet élan de sympathie. Pourtant, il est important de connaitre les idées défendues par Sattat Behechti, des idées largement partagées par la jeunesse qui est déçue de ces milieux qui maintiennent l’illusion d’une réforme pour conserver ce système de la théocratie tyrannique.

Lefigaro.fr: En Iran, les poulets dérangent. Selon le Telegraph, le chef de la police iranienne, Esmail Ahmadi-Moghaddam, a demandé aux chaînes de télévision nationales de censurer les scènes de films dans lesquelles les acteurs se nourrissent de poulet, dans l’intérêt de «l’harmonie sociale».

Iran Focus : Le chef de la police de la province de Lorestan a annoncé avoir fermé et placé sous scellé 90 « coffee shop » dans la province de Lorestan (à l’ouest de l’Iran), a rapporté l’agence de presse iranienne, ILNA. Devant la grogne populaire latent, le régime intégriste fait régner la terreur par tous les moyens. 

Iran Focus : Bahram Alivandi, un des précurseurs de l’art contemporain de l’Iran s’est  éteint la semaine dernière à Vienne, à l’âge de 85 ans. Lors d’une cérémonie, lundi 28 mai à Auvers sur Oise, ville de Van Gogh et siège de la Résistance iranienne, un vibrant hommage a été rendu à ce grand « artiste de la résistance ».