L’Occident est en train de commettre « une erreur politique et militaire fatale » en Irak

 L’Occident a permis à l’Iran de prendre le contrôle de l’Irak, sous le prétexte de lutte anti-Daech et ceci est une « erreur politique et militaire fatale », a mis en garde le président de l’Association européenne pour la liberté en Irak (AELI).

Les forces iraniennes en Irak ne feront que renforcer Daech et diviser davantage les différentes communautés ethniques et confessionnelles dans ce pays, a souligné Struan Stevenson.

Il a ajouté dans une déclaration AELI :

« Profitant de la situation catastrophique en Irak et après la prise de la ville de Ramadi par Daech, le régime iranien a rapidement déployé des troupes et du matériel militaire en Irak.»

« Malheureusement, il semble que cette intervention et cette occupation de l’Irak ont été faites sous prétexte de la lutte anti-Daech et avec l’approbation des États-Unis. »

« À notre avis, laisser l’Iran prendre le contrôle de l’Irak, sous le prétexte de lutter anti-Daech, est une erreur politique et militaire fatale. »

« C’est un fait bien connu que le régime iranien a constamment été le principal facteur d’instabilité et d’insécurité en Irak. »

M. Stevenson a accusé l’ancien Premier ministre irakien, Nouri al-Maliki, de permettre le développement de Daech en Irak, en agissant comme une marionnette du régime iranien.

Il a ajouté :

« L’intervention militaire du régime iranien en Irak ne servira qu’à renforcer Daech et à diviser davantage les différentes communautés ethniques et confessionnelles, en prolongeant l’effusion de sang dans ce pays. »

« Dans une interview avec la chaîne télévisée al-Arabiya, le Président du Parlement d’Irak, Salim al-Jabouri, a dit que si des troupes iraniennes utilisées pour libérer les zones sunnites, les habitants de ces zones s’abstiendront d’aider l’armée irakienne. »

« Étant donné que les crimes commis par le régime iranien et ses forces paramilitaires en Irak ne sont pas un secret pour la population irakienne, nous mettons en garde contre la mise en œuvre de ce plan et nous exhortons l’ONU, les Etats-Unis et la communauté internationale à empêcher cette intervention militaire du régime iranien qui ne fera que conduire à un bain de sang. »

« La seule solution pour l’Irak et pour vaincre Daech est la réconciliation nationale et un gouvernement inclusif et cela ne peut se faire qu’après l’expulsion du régime iranien de l’Irak. »

« Dans le passé, les tribus sunnites se sont levés pour expulser Al-Qaïda de l’Irak. Ces mêmes tributs peuvent être motivés et mobilisés une fois de plus pour lutter contre les terroristes brutales de Daech, mais à condition que le gouvernement irakien leur fasse confiance et leur donne des armes, au lieu de les marginaliser et de les laisser entre les mains des milices meurtrières contrôlées par le régime iranien. »