11232017Jeu

The Hill (Blog du Congrès américain), 27 décembre - Bien que le Peshmergas kurdes aient récemment brisé le siège de Daech autour du Mont Sinjar dans le nord de l'Irak, Daech continue de faire des progrès importants dans la province d'Anbar, ce qui pose une menace directe à Bagdad même. Les experts militaires admettent que les frappes aériennes des États-Unis ne pourront à elles seules vaincre Daech. 

 

Mediapart.fr: Par P. Maurel - Alors que la bataille fait rage, en Irak, contre l'Etat Islamique en Irak et au Levant ( EIIL ), auteur de terribles exactions, notamment contre des populations chrétiennes et yézédi, qu' il massacre ou fait fuir, et que les occidentaux ont décidé de soutenir les peschmergas kurdes, en territoire autonome, dans leur combat contre EIIL, il convient de s' interroger sur les causes de cette situation, et en fournir une explication un peu plus complexe que celle généralement apportée: une analyse récente de la Fondation d' Etude pour le Moyen Orient ( FEMO ) permet d'y voir un peu plus clair.

Par Rafe al-Essawi et Atheel al-Nujaifi

The New York Times, 27 juillet 2014 - La situation aujourd'hui en Irak est périlleuse, particulièrement pour les musulmans sunnites. Leurs espoirs de faire partie du gouvernement irakien et d'être traités équitablement ont diminué depuis 2010, lorsque l'Iraqiya, la coalition non confessionnelle à laquelle nous appartenons, a obtenu plus de voix que n'importe quel autre groupe parlementaire, et que la possibilité de former un gouvernement lui a été refusée. Nous aurions pu ne pas réussir mais en nous laissant essayer nous aurions instauré la confiance de la population dans la démocratie.

AFP : Le président yéménite Abd Rabbo Mansour Hadi a accusé lundi l'Iran de soutenir les indépendantistes sudistes et les rebelles nordistes dans son pays, appelant Téhéran à "cesser ses ingérences au Yémen" et "arrêter de soutenir les courants armés".

Sous-catégories