11242017Ven

Nucléaire iranien: Damavand abrite un site militaire secret selon les «Moudjahidines du peuple»

AFP VIDEO

RFI: Le régime iranien mènerait bien, en secret, un programme nucléaire militaire. Du moins, c'est la conviction dévoilée ce jeudi 11 juillet par les «Moudjahidines du peuple». Ces opposants radicaux en exil, membres du Conseil national de la résistance iranienne, sont formels : ils disent détenir des preuves, des témoignages recueillis au sein même du régime.

Damavand, une région montagneuse au nord de Téhéran, abriterait un site secret. Depuis 2006, au pied des sommets enneigés, six galeries auraient été creusées dans la roche. Trente autres devraient également voir le jour. Afchine Alavi, membre du Conseil national de la résistance iranienne (CNRI), en est certain : ce projet n’a rien de pacifique.

« La construction de ce site, c'est une société du ministère de la Défense qui est dirigée par le personnage clé du programme militaire du régime iranien, confie-t-il à RFI. Donc, ça n'a absolument pas d'aspect pacifique. »

En Iran, le programme nucléaire est totalement géré par les Gardiens de la révolution, une organisation paramilitaire aux ordres d’un seul homme, le guide suprême. Pour Afchine Alavi, l’élection du nouveau président Hassan Rohani n’y change absolument rien.

« Les lobbys pro-régime iranien essaient de répandre l'idée que c'est un modéré qui est arrivé au pouvoir et qu'il y aura une ouverture de ce plan. D'abord, il faut savoir que les domaines du nucléaire et des décisions stratégiques sont prises par le guide suprême en Iran et pas par le président de la République », rappelle-t-il.

Pour ce membre des « Moudjahidines du peuple », cette construction clandestine est une preuve de plus : l’Iran mène un programme nucléaire militaire. Et selon lui, le régime des mollahs compte bien le mener jusqu’au bout.