04242018Mar

Iranactu.blog.lemonde.fr: Par Nader Nouri (Ancien diplomate iranien, politologue) - L’article signé Louis Imbert paru le 23 juin sur «Nouvelles d’Iran », un blog de la rédaction du « Monde », reprend à l’occasion du grand rassemblement annuel de la Résistance iranienne à Villepinte au nord de Paris, les mêmes refrains de « Moudjahidine bashing » que nous avons connus dans le passé. Cette fois-ci le motif semble être le fait que le mollah Hassan Rohani, décrit comme un conservateur modéré, ait succédé à Mahmoud Ahmadinejad à la tête de l’exécutif du régime de Téhéran au terme d’une élection pourtant « verrouillée » (selon le terme utilisé à la une du Monde deux semaines auparavant) par le Guide suprême, Ali Khamenei,  le vrai homme fort de la République islamique qui règne d’une main de fer sur l’Iran depuis près d’un quart de siècle.

 

Iranactu.blog.lemonde.fr : Par Nader Nouri* -  La Révolution du 11 février 1979  est un moment crucial de l'histoire contemporaine de l'Iran. Unique dans son genre, elle a provoqué une rupture profonde avec l'ordre monarchique millénaire, captivant l'attention du monde tant par l'ampleur de la participation populaire, que par la fascination suscitée pour un peuple héritier d’une grande civilisation.

Iran Focus : Par Alireza Taherlou - Il y a en ce moment une bataille d’un genre nouveau qui se déroule au cœur de l’Irak et de l’issue de laquelle dépend le sort de l’Iran, voire du Moyen-Orient. Genre nouveau parce qu’on assiste ni à des actions armées, ni à des manifestations, ni à des occupations, images auxquelles nous a habitué le printemps arabe. Elle institue en fait une nouvelle étape de la confrontation dictature/ résistance dans un camp près de Bagdad.

  Par Jean Levert

A Achraf, le camp des réfugiés iraniens en Irak, la menace du démantèlement  par la force au 31 décembre vire à la torture psychologique et le pire est à craindre
 
C’est un véritable ultimatum de la part des autorités irakiennes : le 31 décembre, le camp d’Achraf - à 80 km de Bagdad en Irak - sera démantelé ! Et ce ne sont pas les promesses faites, la reconnaissance internationale embarrassée et les demandes de report de cette date butoir qui y changeront quelque chose en l‘état actuel.