11202017Lun

Iran - interdiction des femmes au match de Ligue mondiale de volley-ball

 Iran Focus - L'interdiction faite aux femmes d'assister au match de Ligue mondiale de volley-ball masculin entre l'Iran et les Etats-Unis relance le débat sur leur statut dans la société iranienne.

La Fédération internationale de volley-ball (FIVB) a annoncé le mois dernier qu’interdire les stades aux femmes pour assister à des rencontres sportives était contraire à la charte olympique et qu’elle allait priver l’équipe du régime iranien de participer aux jeux mondiaux.

L’accès aux stades de football est interdit aux femmes depuis la prise du pouvoir par les intégristes islamistes en 1979 en Iran

Un groupe de femmes et de journalistes femmes se sont quand même rendues au stade et ont été agressé par des agents du régime des mollahs. De plus, plusieurs femmes reporter accréditées, des membres féminins du corps arbitral et de la Fédération iranienne n’ont pas pu entrer au stade.

La Commission du sport du Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI) et des champions nationaux iraniens ont condamné la politique misogyne des mollahs d’interdire la présence des iraniennes dans les stades. La commission a souligné dans un communiqué que, ne pas expulser la fédération de volleyball iranienne de la fédération internationale va à l’encontre de la charte de l’ONU et de la charte des jeux olympiques et des droits élémentaires des femmes.

La commission des Sports du CNRI a pour sa part demandé l’expulsion de du régime iranien de la Fédération internationale et du Comité international olympique.

La question devrait réapparaître cet été lors du Championnat d'Asie de volley-ball messieurs à Téhéran. Pour cette compétition, organisée par la Fédération asiatique et non par la FIVB, les gradins seront seulement ouverts aux supportrices étrangères…