11242017Ven

THE NEW YORK TIMES, BERLIN, 22 décembre- Les représentants de la troïka européenne et ceux de l’Iran se sont rencontrés mercredi pour la première fois depuis la suspension brutale, il y a quatre mois, des négociations sur le programme nucléaire iranien. Après une réunion à huis clos de cinq heures à Vienne, les délégués ont déclaré que les deux parties s’étaient mis d’accord de se revoir en janvier pour plus de négociations.

Libération, Paris, 28 octobre - Par Jean-Pierre Perrin - Au-delà du tollé suscité par l'appel de Mahmoud Ahmadinejad à «rayer Israël de la carte», la communauté internationale continuait à se demander hier ce qui avait poussé le nouveau président iranien à lancer mercredi de telles menaces au moment où son pays n'a jamais été autant menacé de se retrouver devant le Conseil de sécurité.

Association du Manifeste des Libertés: La victoire à l'élection présidentielle iranienne du candidat " fidèle à la ligne de l'imam Khomeiny " nous confronte, qu'on le veuille ou non, à la réalité de la défaite des réformistes, qui promettaient des changements tout en acceptant le cadre idéologique du régime.

LE MONDE: A l'occasion de la traditionnelle conférence des ambassadeurs, le président de la République a indiqué que la situation créée par l'Iran avec la reprise de la conversion de l'uranium risquait de ne laisser d'autre choix que la saisine du Conseil de sécurité.