11222017Mer

Nathalie Goulet à Téhéran, les médias des Pasdaran se délectent

Iran Focus - Les médias du régime iranien ont largement couvert la récente visite à Téhéran de Nathalie Goulet, une sénatrice française amie des mollahs qui a promis le 25 septembre sur France 24 d'y retourner «la semaine prochaine» pour entretenir avec eux les «relations constantes depuis des années».

Le quotidien Entekhab titrait le 21 septembre: « Une sénatrice française: nous devons prendre au sérieux les efforts de Rohani.» 

 « De retour d'une visite en Iran, écrit le quotidien, la sénatrice française Nathalie Goulet a demandé aux autorités de son pays de prendre au sérieux les efforts de Hassan Rohani dans le dossier de la crise syrienne et les autres dossiers internationaux.»

La visite de Nathalie Goulet coïncide avec un regain des exécutions en Iran (178 exécutions depuis l'élection de Rohani) et le drame récent de l'exécution collective de 52 membres de l'opposition iranienne à Achraf. Elle a cependant évité d'évoquer, comme dans ses précédents déplacements en Iran, la question des graves violations des droits de l'homme en Iran.

«Nous ne devons pas prendre à la légère les efforts d'ouverture du Président iranien Hassan Rohani, a déclaré Madame Goulet,» selon le quotidien des Pasdaran qui se réjouit  de ses efforts pour réhabilité le régime connu pour sa politique d'ingérence en Syrie et son exportation du terrorisme dans la région. « Cette sénatrice française qui est également membre de la commission des Affaires étrangères du Sénat, a aussi estimé que l'Iran est un acteur important de la région dans la guerre en Syrie, en Afghanistan et au Liban,» selon Entekhab.

Cette visite coïncide étrangement avec l’opération de charme des mollahs et de ses lobbies qui tentent de créer un écran de fumée pour masquer l’inaction du régime dans les domaines de litige : les droits humains, le nucléaire, l’ingérence en Syrie.

Les médias du régime avaient dans le passé largement vanté les services de Mme Goulet.