11242017Ven

Le Hezbollah, l’arme dangereuse du régime iranien

Le ministre saoudien des Affaires étrangères, Adel al-Jubeir, a accusé le Hezbollah, soutenu par le régime iranien, d’avoir court-circuité le Liban, soulignant que c’était la racine des problèmes au Liban.
Dans une conférence, le 16 novembre, avec son homologue français Jean-Yves Le Drian, il a déclaré que le Hezbollah poursuivait son ingérence dans les affaires des autres pays arabes sur ordre du régime iranien. Il a décrit le Hezbollah comme « l’arme la plus dangereuse de l’Iran ».

Un Saoudien enlevé au Liban, tension avec l’Iran

L'Arabie saoudite a fait savoir vendredi qu'un de ses ressortissants avait été enlevé au Liban, pays avec lequel le royaume est en pleine crise diplomatique. L'Arabie saoudite, le Koweït, les Emirats arabes unis et Bahreïn ont recommandé à leurs ressortissants de ne pas se rendre au Liban et exhorté ceux qui s'y trouvent à en partir. L'Iran dispose dans le Hezbollah d'un important relais au Liban qu’il instrumentalise à des fin de domination régionale.

Les Etats-Unis appellent à faire pression sur l'Iran au sujet du Yémen

Avec AFP - Les Etats-Unis ont appelé mardi la communauté internationale à réclamer des comptes à l'Iran après que l'Arabie saoudite a accusé son grand rival régional d'"agression militaire directe". 

Les accusations saoudiennes ont été lancées à la suite du tir samedi d'un missile en direction de l'aéroport international de Ryad par les rebelles Houthis au Yémen, accusés d'être soutenus militairement par Téhéran.