11242017Ven

La réunion de l'OCI condamne quiconque ( le régime iranien) qui soutient et introduit clandestinement des missiles balistiques pour les milices Houthis

La réunion de l'OCI condamne quiconque ( le régime iranien) qui soutient et introduit clandestinement des missiles balistiques pour les milices Houthis

Dans leur déclaration de clôture, les participants à la réunion de l'OCI ont annoncé :

« 1. La réunion condamne avec la plus grande fermeté les milices Houthis et les forces Saleh et toute personne qui les soutient et leur fournit des armes, des balles et des missiles dans le but de cibler la Mecque.

2. La réunion met l'accent sur les déclarations des États membres et non membres et des organisations régionales et internationales qui condamnent fermement cette agression visant à mettre à mal la sécurité et la stabilité en Terre Sainte et à faire échec à tous les efforts pour mettre fin pacifiquement au conflit au Yémen.

3. La réunion souligne l'appui des États membres à l'Arabie Saoudite dans la lutte contre le terrorisme et contre quiconque essaie de causer des dommages ou de cibler ses sanctuaires religieux.

4. La réunion souligne que quiconque soutient les milices Houthis et les forces Saleh et fournit des armes et met en contrebande des missiles balistiques et des armes pour elles, est considéré comme un partenaire fixe dans la violation des sanctuaires islamiques et également un côté transparent dans la sédition sectaire et un important parrain du terrorisme, et la poursuite de leur besogne mènera à l'instabilité et à la perturbation de la sécurité du monde musulman et constitue un outrage aux lieux saints.

5. La réunion appelle tous les États membres et la communauté internationale à adopter des mesures sérieuses et efficaces pour empêcher que de telles violations ne se produisent ou se reproduisent à l'avenir et à tenir responsable quiconque continue à faire passer clandestinement ces armes et à fournir soutien et entrainement à ce groupe. »

Mme Maryam Radjavi, Présidente élue de la Résistance iranienne, a fortement condamné la prise pour cible de la Mecque par un missile lancé le 29 octobre depuis le Yémen, sous la supervision de la force Qods des gardiens de la révolution dur régime iranien, et sur les ordres d’Ali Khamenei (Guide suprême du régime). Elle a décrit cette agression comme une déclaration de guerre à tous les musulmans du monde. Elle a exigé l’expulsion de ce régime cruel et anti-Islamique d’Iran de l’Organisation de la Coopération Islamique (OCI), et a demandé aux états Islamiques de couper leurs relations avec ce régime.