07252017Mar

Iran : Ali Saremi, figure emblématique des prisonniers politique iranien a été exécuté ce matin

Iran Focus : Ali Saremi, figure emblématique des prisonniers politique iranien  a été exécuté ce matin à l’aube. Dans le couloir de la mort depuis près d’un an, Ali Saremi avait été accusés de Moharebeh (guerre contre Dieu) pour avoir affiché publiquement sa sympathie envers les Moudjahidines du Peuple, OMPI, le principale mouvement d'opposition au régime intégriste.


Ali Saremi, 62 ans, avait passé au total 23 années de sa vie dans les prisons du chah et des mollahs pour son opposition à la dictature. Il avait été arrêté la dernière fois en été 2007 pour avoir participé au cimetière de Khavaran à une cérémonie pour la mémoire des 30.000 prisonniers politiques exécutés en 1988 de façon expéditive dans le terriblement célèbre « massacre des prisons ».

La condamnation à mort d’ Ali Saremi avait été confirmé ces derniers mois aux cotés d’autres prisonniers politiques : Mohammad-Ali Haj-Aghaei, Abdolreza Ghanbari, le père et fils Ahmad et Mohsen Daneshpour-Moghaddam, et Jafar Kazemi, Abdolreza Ghanbari, Javad Lari et Mme Farah Vazehan. Ils sont tous condamné à mort accusés de sympathie pour l’opposition principale, les Moudjahidines du Peuple (Ompi).

Dans un acte d’extrême courage, Ali Saremi, a rendu public, le 28 août dernier, depuis la prison de Gohardacht, un message à l’occasion du 45ème anniversaire de la fondation de l’OMPI. Le fils de M. Saremi vit dans le camp d'Achraf en Irak, avec 3.400 membres de l'OMPI.

Voici le texte de son message :

Au nom de Dieu,

Au cours de ses 45 années de lutte opiniâtre et inlassable pour la démocratie, la liberté, la justice et le progrès et pour déraciner la pauvreté et l'analphabétisme, l'OMPI a trouvé sa place dans le cœur du peuple opprimé d’Iran qui aspire à la liberté.

Bien que dans ce combat inégal, elle ait affronté une tyrannie armée jusqu'aux dents, puisque seuls les humains déterminent leur destin et non les armes, nous serons victorieux.

Chaque fibre de mon pays cherche une réponse qui se trouve uniquement entre vos mains.

Les charlatans et les escrocs ont tout fait pour vous tenir éloignés de nous. Mais, nous nous appuyons sur une montagne qu’aucune tempête ne peut venir troubler.

Ali Saremi