06252016Sam

Iran / Amnesty International : devenir adulte en attendant la peine de mort

L’IRAN EST L’UN DES SEULS PAYS AU MONDE QUI CONDAMNENT ENCORE À MORT DES MINEURS DÉLINQUANTS

Amnesty International – Intitulé « Growing up on death row: The death penalty and juvenile offenders in Iran », notre compte-rendu dévoile que l’Iran exécute encore des jeunes gens malgré les réformes du régime, présentées comme des avancées majeures alors qu’elles n’abolissent toujours la peine de mort contre les mineurs.

Un appel au Président de la République pour une fermeté contre les violations des droits humains en Iran

De nombreuses personnalités ont lancé un appel solennel et ferme pour exiger la fin des exécutions en Iran en exprimant leur préoccupation de la situation des droits de l’Homme en Iran. Les signataires, parmi lesquels ; l’ancien Garde des Sceaux, Robert Badinter, Maitre Henri Leclerc, la philosophe Elisabeth Badinter, Maitre Patrick Baudouin, Ingrid Betancourt, Maitre William Bourdon, Françoise Héritier, Gilbert Mitterrand ou Jean Ziegler, invitent la France et le Président de la République François Hollande à la fermeté contre les violations des droits humains en Iran dans les échanges avec ce pays.

Pourquoi Rouhani, le “Roi des Exécutions”, a-t-il peur de la liberté d'expression et de conscience?

Iran: Pourquoi Rouhani et son régime ont-ils peur de la TV satellite? 

La Commission de Contrebande des Marchandises/Devise dans le gouvernement du président Iranien Hassan Rouhani a fait une proposition: "si nous avons amendé l’installation de l’équipement du satellite TV-HIFI à 80 millions de rials (environ 2 300 $) personne n'ose regarder la TV par satellite ! Premièrement un avertissement, puis une punition... peut-être par le biais de lourdes amendes, nous serons capables de contenir les attaques culturelles! »

L'Occident doit tenir Hassan Rohani pour responsable des crimes commis par le régime en Iran, par le Général Shelton

"Le plus grand défi stratégique auquel les Etats-Unis font face en 2016, reste la République islamique d'Iran". Telles sont les paroles du Général Hugh Shelton, ancien président des chefs d'état-major de l'armée américaine, dans un article publié dans le Washington Times cette semaine.