08252016Jeu

 L'Iran appelé à respecter les droits humains

Tribune de Genéve - IranHuman Right Watch s'est ému des 20 pendaisons récentes tandis que Washington a rappellé le droit à un jugement équitable.

Les Etats-Unis ont rappelé lundi l'Iran au respect des droits de l'homme et des procès impartiaux, mais ils ont pris soin de ne pas condamner explicitement l'exécution annoncée dimanche d'un scientifique nucléaire iranien pour espionnage au profit de Washington (voir article lié).

Des Iraniens entament une grève de la faim de trois jours devant Downing Street pour revendiquer l´arrêt des exécutions en Iran

Des membres de la communauté anglo-iranienne et des partisans du Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI) du Royaume-Uni envisagent d'organiser un sit-in de protestation, à la date anniversaire du massacre de 30 000 prisonniers politiques en Iran en 1988 et poursuivront une grève de la faim de trois jours à Londres devant Downing Street, en solidarité avec les prisonniers politiques et les victimes de la torture et des exécutions en Iran.

Ferme condamnation internationale de l’Iran après l’exécution de 25 prisonniers politique en un seul jour

L’exécution par pendaison de 25 prisonniers politiques kurdes sunnites mardi dernier par le régime iranien a suscité une large condamnation internationale. Le Haut-Commissaire des Nations unies aux droits de l'homme a dénoncé vendredi ces exécutions il y a trois jours en Iran en raison de sérieux doutes sur l'impartialité de leur procès.

Iran : Exécutions en masse, disparitions et Grève de la faim dans la prison de Gohardacht

Le gouvernement d’Hassan Rohani semble prendre une terrible dérive meurtrière. Déjà le bilan qui dépasse 2500 exécutions est bien inquiétant. Mais depuis le début de cette semaine il se passe quelque chose de terrible dans la prison de Gohardacht à Karaj près de Téhéran. La prison est totalement encadrée par les Gardiens de la révolution.

Un pasteur Chrétien Libéré déclare que les Iraniens devraient résister à la tyrannie

Londres, le 11 juillet — Le pasteur irano-américain, Saeed Abedini, s'est exprimé devant 100 000 personnes à Paris au rassemblement du Conseil national de la Résistance iranienne samedi, où il a juré que par la foi en Jésus-Christ, la « résurrection du peuple iranien » arrivera bientôt, écrit Stoyan Zaimov, un reporter du Christian Past, dans son article du 11 juillet.