Iran - des députés français se réjouissent du transfert avec succès de l'ensemble des membres de l'OMPI de l'Irak vers l'Europe

Iran - des députés français se réjouissent du transfert avec succès de l'ensemble des membres de l'OMPI de l'Irak vers l'Europe

Le Comité parlementaire pour un Iran démocratique qui représente plusieurs dizaines de députés toutes tendances confondues, s'est réjouit dans un communiqué, à Paris, du transfert avec succès de l'ensemble des membres de l'OMPI de l'Irak vers l'Europe, le 9 septembre dernier.

Dans ce communiqué signé par les co-présidents du CPID, Dominique Lefebvre (député du Val d'oise - SRC) et Michel Terrot (député du Rhône -LR) souhaite que ce transfert permette à la Résistance iranienne de renforcer ses actions pour lutter contre le régime théocratique en place en Iran et préparer une alternative politique pour un Iran démocratique.

Voici l'intégralité de ce communiqué :

Le CPID se réjouit du transfert avec succès de l’ensemble des membres de l'OMPI de l’Irak vers l'Europe

Paris, le : 12/septembre/2016

Le CPID est heureux d’apprendre que vendredi après-midi, 9 septembre 2016, le dernier groupe de membres de l'opposition iranienne des Moudjahidines du peuple d'Iran (OMPI ou MEK) disposant du statut de réfugiés par le HCR et installé au camp Liberty après avoir été déplacé d’Achraf, a quitté l’Irak pour rejoindre l'Europe.

Durant des années, les membres du groupe de ce mouvement d’opposition iranien ont été maintenus en état de siège au Camp Liberty, près de Bagdad, subi des attaques meurtrières constantes et se sont vus imposer des restrictions humanitaires inacceptables, au mépris de toutes les conventions internationales sur le droit des réfugiés.

Le déplacement réussi des membres de l'OMPI vers l’Europe et leur passage d’une condition précaire difficile dans laquelle ils étaient maintenus dans le camp Liberty, vers une situation sécurisée en Europe, va non seulement, assurer pour l’avenir la protection physique et l’intégrité de ces réfugiés politiques, mais aussi permettre à la Résistance iranienne de renforcer ses actions pour lutter contre le régime théocratique en place en Iran et préparer une alternative politique pour un Iran démocratique.

Le CPID rappelle que la paix dans cette région du Monde suppose que ce grand pays qu’est l’Iran y joue un rôle stabilisateur. Seule, la mise en place d'un Iran moderne, respectueux de la primauté du Droit et de celui de ses citoyens la permettra. Le CPID réaffirme son soutien à la large opposition démocratique incarnée par la coalition du Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI) dont l’objectif est l’établissement de la démocratie en Iran.

 

Dominique Lefebvre    

Député du Val d’Oise (SRC)

Michel Terrot            

Député du Rhône (LR)