Dernières nouvelles du soulèvement en Iran par le réseau de l’OMPI à l'intérieur de l'Iran - 20 novembre 2019

· 251 manifestants sont confirmés morts. Le nombre réel est plus élevé et des rapports mis à jour seront fournis.

· Des manifestations anti-régime ont été confirmées dans au moins 144 villes en Iran

· Au moins 3 500 manifestants ont été blessés.

· Les habitants de la ville de Marivan (Kurdistan iranien) sont en grève générale aujourd'hui.

· Le colonel Sadeq Moniyat du Corps des Gardiens de la révolution, commandant des pasdaran à Chadegan (province du Khouzestan), a été grièvement blessé lors d'une confrontation avec des manifestants (la photo jointe le montre avec Qassem Soleimani chef de la force Qods des Gardiens de la révolution)

· Le régime a mis en place une répression absolue sur Internet afin de mettre un terme aux à la diffusion de l’information sur les manifestations depuis l'Iran.

La portée du soulèvement:

Les manifestants ont pris pour cible des centres gouvernementaux et de la répression dans tout le pays.

Le 20 novembre, le brigadier général de Gardiens de la révolution, Abdullah Ganji a affirmé que : «Les attaques contre des centres sensibles, y compris des centres militaires et de sécurité, ont constitué une caractéristique unique de ce cycle et ont peut-être entraîné des pertes humaines. Des dizaines de postes de police et des bureaux des Gardiens de la révolution et de Bassij (la milice) ont été attaqués à l'aide d'armes à feu et de couteaux. Des dizaines de forces de Bassij ont été encerclées à divers endroits et ont été tués. Ainsi, ces cibles indiquent le niveau de violence et que les manifestations ont été dirigées et guidées. "

Kayhan, quotidien du régime (sous le contrôle direct d'Ali Khamenei), 20 novembre:

· 300 manifestants ont pris d'assaut 300 succursales des banques à Téhéran, 63 à Ispahan, 40 à Khoramabad et toutes les succursales à Fardis (Karaj).

· 180 stations-service à travers le pays ont été incendiées ou détruites par les manifestants.

 

Agence de presse Fars (affiliée aux Pasdaran): 80 magasins appartenant à CGRI ont été incendiés.

 

Recherche

Les filles sont omniprésentes dans les manifestations étudiantes contre le régime en Iran

Inondation dans différentes villes d'Iran

Iran - Kish, débranchement électrique dû aux inondations, Aucun signe de la présence des autorités

Iran : agh, ghola inondation

La grève des routiers dans 136 villes d’Iran

 

 

  

DOSSIER 

Le massacre des prisonniers politiques en 1988

Qui sont les Moudjahidine du peuple, ces opposants déterminés au régime en Iran ? (REPERES)

DES MILLIERS D’IRANIENS MANIFESTENT CONTRE ROHANI À PARIS