Iran : Encore une femme en danger de lapidation

Iran Focus, 27 février 2009  - Achraf Kalhori, 37 ans, emprisonnée depuis sept ans risque bientôt être lapidée à mort a déclaré son avocat mardi 24 février.
 
Le pouvoir judiciaire iranien sous une forte pression internationale avait annoncé l'été dernier une suspension de son exécution par lapidation.

La semaine dernière, Abdullah Farivar, un professeur de musique et père de deux enfants, condamné à mort par lapidation pour adultère, a été finalement pendu. Sa mère a dit qu'elle n’avait pas été mise au courant de la peine par pendaison de son fils jusqu'à ce que qu’il soit exécuté.

Malgré la condamnation internationale, le régime iranien a officiellement annoncé qu'il avait lapidé à mort deux hommes le 26 décembre dans la ville sainte de Machad.

Il y a Au moins huit femmes et deux hommes qui attendent leur lapidation dans les prisons du régime.