Le Maroc rappelle son chargé d'affaires en Iran

Iran Focus, 27 février 2009 - Le Maroc a décidé de rappeler pour une semaine son Chargé d'affaires en Iran, en signe de protestation contre les propos d'un responsable iranien mettant en doute la souveraineté de Bahreïn, a rapporté l'agence PANA de source officielle à Rabat.

Des médias ont rapporté que Ali Akbar Nateq-Nouri, conseiller du guide suprême, Ali Khamenei, avait déclaré récemment que l'Iran détenait la souveraineté sur le royaume de Bahreïn.

Le ministre marocain des Affaires étrangères, Taïb Fassi Fihri, a convoqué l'ambassadeur d'Iran, Vahid Ahmadi, pour lui faire part de son mécontentement face à des "propos inappropriés", selon la même source.

Le Maroc s'étonne de la réaction de l'Iran, alors que la "grande majorité des pays arabes" a "largement partagé (sa) position", a-t-on ajouté.

Le chef de la diplomatie marocaine s'est également dit "étonné" de voir son homologue iranien convoquer le chargé d'affaires marocain à Téhéran à propos de cette affaire.

La semaine dernière, le roi Mohammed VI du Maroc avait adressé au souverain de Bahreïn un message dans lequel il lui fait savoir qu'il le soutenait, qualifiant d'"absurdes" et "contraires aux valeurs de tolérance de l'islam" les propos de Nateq-Nouri qui aurait qualifié Bahreïn de "14e province iranienne" historique.