07222019Lun

Les Brèves d'Iran Focus

ImageConfirmation d’une condamnation à mort d'une femme     
- La peine de mort de Shahla Jahed a été confirmée après deux procès.Cette femme a été accusée d’homicide sur une autre femme. (Site Jam-e-Jam en ligne - 16 Mars , 2009)
 

L'épouse d’un militant politique convoquée par les services du renseignement 
- Mahboubeh Ali Naghian, épouse de Hechmotallah Tabarzadi a été convoquée par les services de renseignements. N’ayant pas de précédent et ne se livrant pas à des activités politiques, cette convocation vise à mettre plus de pression sur son mari, un militant politique, pour l'empêcher de poursuivre ses activités. ( Les Activistes des droits de l’Homme et de la Démocratie en Iran - 16 mars 2009) 
 
Quatre autres exécutions à Zahedan     
- Le 14 mars, alors qu'à Chiraz (sud de l'Iran) quatre prisonniers étaient exécutés, à Zahedan (sud-est) également quatre autres hommes étaient pendus dans la prison centrale, selon le quotidien officiel Djomhouri Eslami du 14 mars. Il s'agissait de Nour-Mohammad Esmaïl-Zehi, Majibol-Rahman Kord, Babak Kord et Mohammad Djom'eh Khan-Hosseini. Cela porte à 33 le nombre d'exécutions au mois de mars.


une série de décès suspects à la prison d'Ispahan 
- Une source du parquet d’Ispahan a annoncé que le taux de mortalité des détenus à la prison centrale d’Ispahan s’élevait à 25 personnes ces trois derniers mois. Akbar, 24 ans, qui a été emprisonné l'an dernier pour transport d'héroïne, est mort un jour avant sa libération en raison d’une mystérieux déchirure de la vésicule biliaire. Dans son audition, le codétenu d’Akbar, prénommé Hussein, a dit à l'inspecteur que «j'étais dans ma cellule, quand soudain des gardiens ont jeté Akbar dans la cellule. Ils ont commencé à le torturer. Un garde par exemple lui a enfoncé des chaussettes dans la bouche. Ils ont continué à le frapper jusqu'à ce qu'il vomisse du sang, alors ils l’ont rapidement transféré au dispensaire de la prison où il est mort immédiatement. "

Recherche

Iran, Dezful, inondation, aucun signe des autorités du régime iranien

Inondation dans différentes villes d'Iran

Iran : agh, ghola inondation

Iran - Kish, débranchement électrique dû aux inondations, Aucun signe de la présence des autorités

La grève des routiers dans 136 villes d’Iran

 

 

  

DOSSIER 

Le massacre des prisonniers politiques en 1988

Qui sont les Moudjahidine du peuple, ces opposants déterminés au régime en Iran ? (REPERES)

DES MILLIERS D’IRANIENS MANIFESTENT CONTRE ROHANI À PARIS