05192019Dim

Iran : Une femme dans le couloir de la mort pour un crime qu’elle nie

ImageIran Focus: Hakimeh Hassanzadeh, mère de deux enfants, attend dans le couloir de la mort pour un crime qu'elle nie avoir commis.

Avant son arrestation Hakimeh travaillait dans une serre de la ville Ashkzar dans la province de Yazd. Eidan Balouchi, un homme de 33 ans, est la victime pour laquelle Hakimeh est en prison.

Le 27 Avril dernier à 5 : 30 du matin  comme d’habitude  Hakimeh se préparait pour aller à son travaille  quand elle a entendu frapper à sa porte. Elle  ouvre  la porte et découvre  Eidan Balouchi couvert de sang suivi par deux hommes masqués qui le battent avec des battes. Eidan, un fonctionnaire de la mairie d’Ashkzar, se préparait comme tous les jours pour aller travailler lorsqu’il s’aperçoit que deux hommes le suivaient.  Il a  alors commencé à courir pour chercher secours et s’est rendu à la maison d’Hakimeh.

En voyant Eidan  se faire tabassé, Hakimeh s’est jeté sur la victime et a commencé à tirer le corps d'Eidan vers la maison. En  le défendant  Hakimeh  à son tour reçoit des coups et se fait casser la main et la  mâchoire. Les tueurs quittent les lieux. Eidan ayant reçu des coups  graves à la tête, succombe à ses blessures.

Alors que les responsables du dossier savent pertinemment  qu’Hakimeh n’était  pas l’auteur des coups qui ont causé la mort d’Eidan - car ces coups ne sont pas ceux donnés par une femme - mais cherchent à en finir le plutôt possible avec ce dossier. Hakimeh est alors torturée et les autorités obtiennent une confession de sa part pour le meurtre d'Eidan. 

Après neuf mois de tortures, Hakimeh ne voit que la mort comme soulagement. Hakimeh n’a pas d’avocat pour la défendre et l'ordre d'exécution est attendu dans les prochains jours.

Avec CSDHI

Recherche

Iran, Dezful, inondation, aucun signe des autorités du régime iranien

Inondation dans différentes villes d'Iran

Iran : agh, ghola inondation

Iran - Kish, débranchement électrique dû aux inondations, Aucun signe de la présence des autorités

La grève des routiers dans 136 villes d’Iran

 

 

  

DOSSIER 

Le massacre des prisonniers politiques en 1988

Qui sont les Moudjahidine du peuple, ces opposants déterminés au régime en Iran ? (REPERES)

DES MILLIERS D’IRANIENS MANIFESTENT CONTRE ROHANI À PARIS