Des prisonniers politiques grévistes de la faim en danger

ImageIran Focus: Selon des informations parvenues à Iran Focus, la santé des prisonniers politiques Behrouz Javid-Tehrani et M. Afchine Baymani, grévistes de la faim, s'est détériorée et ils ont été transférés à l’infirmerie de la sinistre prison de Gohardacht  (banlieue de Téhéran).
 
Le 3 mai, les gardiens de la prison de Gohardacht ont lancé un raid brutal contre les prisonniers politiques, notamment affiliés à l'organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI), en les couvrant de coups. Ali Reza Karami (un condamné à mort), Afchine Baymani et Behrouz Javid-Tehrani ont été transféré en confinement solitaire après avoir été violemment battus par la garde spéciale de la prison, rapportent les sources d’Iran Focus.
 
Pour protester contre ces brutalités, MM Baymani-et Javid Tehrani ont entamé une grève de la faim, pour attirer l’attention de toutes les organisations internationales des droits de l'homme sur  la situation des prisonniers politiques sans défense en Iran.
 
Il semble que la VEVAK ( Renseignement iranien) se prépare à éliminer ces prisonniers de la même manière que pour la mort suspecte de deux autres détenus politiques, Akbar Mohammadi et Valiyollah Feiz-Mahdavi qui étaient aussi en grève de la faim.
 
Le 6 mai, Sohrab Soleimani, directeur de l’organisation carcérale de Téhéran et d'autres agents du régime ont attaqué des prisonniers politiques en les menaçant d'élimination physique.