08252019Dim

Iran : deuxième mois de la grève de la faim des opposants iraniens

ImageIran Focus : La grève de la faim de centaines d’opposants iraniens à Washington, Ottawa, Londres, Berlin, La Haye et Stockholm, Khalis (Irak) et Achraf vient d’entrer dans son deuxième mois.

Les 36 membres de l’OMPI pris en otage le 28 juillet par les forces irakiennes, en sont à leur 30e jour de grève de la faim. Certains d’entre eux étaient gravement blessés lors de leur enlèvement et souffrent toujours de leurs blessures. Ils sont en grève pour protester contre leur détention arbitraire. Malgré l’arrêt de remise en liberté rendu par le juge du tribunal de Khalis le 25 août, le bureau du Premier ministre à Bagdad, à la demande du régime iranien, a fait obstacle à leur libération.

Au début du deuxième mois de la grève de la faim des résidents de la Cité d’Achraf, la santé d’un certain nombre d’entre eux s’aggrave et de nombreuses personnes souffrent de problèmes divers, notamment une baisse aiguë de la vision, de violents maux de tête, des vertiges, des problèmes rénaux, des spasmes, des lésions intestinales et des nausées

Les grévistes d’Achraf ont répété leurs demandes, à savoir « la libération immédiate des 36 otages, le retrait des forces irakiennes d’Achraf et la prise en charge de la protection d’Achraf par les forces américaines jusqu’à leur remplacement par une force internationale. »

Les grévistes d’Achraf ont envoyé un message au peuple d’Iran dans lequel ils disent que « le régime en crise du guide suprême voulait étouffer le soulèvement national en Iran avec un massacre à Achraf. Mais il a au contraire renforcé la colère et la haine du peuple contre les mollahs et renforcé la détermination des Moudjahidine à regagner les droits volés de leur peuple. » 

Recherche

Grand rassemblement de l'opposition iranienne à Achraf 3 - Juillet 2019

Inondation dans différentes villes d'Iran

Iran - Kish, débranchement électrique dû aux inondations, Aucun signe de la présence des autorités

Iran : agh, ghola inondation

La grève des routiers dans 136 villes d’Iran

 

 

  

DOSSIER 

Le massacre des prisonniers politiques en 1988

Qui sont les Moudjahidine du peuple, ces opposants déterminés au régime en Iran ? (REPERES)

DES MILLIERS D’IRANIENS MANIFESTENT CONTRE ROHANI À PARIS