Iran Focus : Les brèves de la contestation

ImageIran Focus : Les brèves de la contestation

Manifestation courageuse de milliers d’étudiants à l’université libre de Téhéran
Des milliers d’étudiants de l’université libre- unité centrale, ont manifesté mardi 13 octobre  contre la montée de la répression et les arrestations des étudiants. Selon un communiqué publié par la coalition du CNRI, la manifestation a commencé vers midi aux cris de « Mort au dictateur », « les étudiants préfèrent la mort à l’humiliation », « Milicien va te faire voir ». La manifestation avait été annoncée à l’avance et s’est déroulée alors que le régime avait envoyé deux bus de miliciens dans la faculté, avait aussi convoqué hier plusieurs étudiants et avait déployé tous ses effort pour qu’elle ne se fasse pas, ajoute le communiqué de l’opposition organisé. « Les forces de sécurité ont chargé violement les jeunes à coups de matraques et de gaz lacrymogène pour tenter de les disperser, elles ont fait 13 prisonniers », conclu le communiqué.

Graffitis et protestations nocturnes à la cité universitaire de Téhéran
La résistance des étudiants de l’université de Téhéran de fléchit pas en dépit de sanctions sévères imposés aux étudiants contestataires. De nombreux ont été arrêtés, certains ont été privé de cours et expulsé de l’université.  La cité universitaire est toutefois le cœur battant de la contestation anti-Ahmadinejad. Tous les soirs les étudiants reprennent en cœur le cri de « mort au dictateur » et « Allah o Akbar » scandé lors des manifestations contre l’élection frauduleuse de juin dernier. Les Graffitis pullulent sur les murs et enceintes de la cité universitaire. « Le viol et la torture ne servira à rien » ou encore « les étudiants préfèrent la mort à l’humiliation », peut-on lire sur les murs.


L’expulsion massive des étudiants de l’université d’Ispahan
Au lendemain des incidents du 13 juin dernier à la cité universitaire de l’université Sanàti d’Ispahan et la répression des militants étudiants, la direction de l’université a procédé à présent à l’expulsion massive des étudiants protestataires. Selon le bulletin d’information estudiantine d’Amir-Kabir (12 octobre), plus de 100 étudiants ont été convoqué durant l’été dernier au comité disciplinaire des universités, parmi lesquels 30 ont été expulsé de l’université pour un terme d’étude et 16 autres pendant 2 termes. Motif : participation à la mutinerie à l’université.


Kurdistan iranien: 12 arrestations parmi les kurdes de Kamiaran
La répression s’est intensifiée au Kurdistan au cours de la semaine dernière avec l’arrestation de 11 personnes dans la ville de Kamiaran. Selon les informations parvenues, un chanteurs-interprète contestataire au nom de Chamsollah Rahmani a été arrêté par les services du renseignement (Vevak). Sa famille est sans nouvelles de lui depuis son arrestation.