05232019Jeu

Iran: Brèves sur la contestation en Iran

ImageDistributions de pamphlets anti-Khamenei dans les universités
Alors que le mouvement étudiant prend chaque jour de nouvelles ampleurs, les étudiants ont recours de plus en plus le pamphlet antigouvernementale dans les universités iraniens. Un des plus virulents a récemment été distribué la semaine dernière à l'Université libre de Téhéran (section-sud) dans lequel le "guide suprême" du régime était durement pris à partie comme un "tyran despotique" qui utilise la religion à ses propres fins et salit l'image de l'Islam.

Le Salon de la presse de Téhéran se transforme en scène de manifestation
Alors que la population utilise chaque occasion possible pour se rassembler et manifester son opposition au régime, samedi dernier, vers 15 heure,  le salon de la presse a été le théâtre d'agitations avec la rumeur de la présence de Mir-Hussein Moussavi à cette évènement. Le salon était bondé de façon inhabituel et les témoins ont pu entendre des slogans proféré contre la "censure et la dictature" qui sévit dans le pays.


70 étudiants suspendu de cours à l'université de Guilan
Un mois seulement depuis la reprise des cours, plus de 70 ordonnances de suspension ont été rendu à l'encontre des étudiants contestataires à l'université de Guilan (Nord du Pays). Le 19 octobre dernier à l'occasion de la diffusion d'un film par les autorités sur l'élection présidentiel intitulé "la vérité meurtrie", les étudiants ont manifesté contre régime au cris de "mort à la dictature.Le film qui prétendait vouloir faire une "analyse scientifique" du résultat de l'élection présidentiel du 12  juin dernier en faisant une distortion flagrante de la vérité des faits.
Video: http://www.youtube.com/watch?v=7w5l2MiGozQ

90 professeurs de la faculté Razi ont adressé une lettre ouverte   
Plus de 2500 étudiants de la faculté de Sciences de l’industrie Charif de Téhéran ont signé une lettre ouverte pour condamner la répression et demander la fin de l’interdiction de cours d’un grand nombre de leurs camarades. Selon le quotidien régional « Kermanchah post », plus de 90 professeurs de la faculté Razi ont adressé une lettre ouverte au président de l’université pour qu’il abolisse les mesures de répression touchant les militants étudiants. 


L'étudiant Majid Dari toujours incarcéré à la prison d’Evine
Majid Dari, étudiant à la faculté Alameh Tabataba’i de Téhéran est toujours incarcéré à la prison d’Evine, soumis à des pressions et des tortures. Il avait été interdit de faculté quelques temps avant l’élection présidentielle truquée et arrêté chez sa sœur à Ghazvine à l’ouest de Téhéran.
Les étudiants de la faculté des sciences et de l’industrie de Téhéran font circuler une pétition exigeant le retour de leurs camarades interdits d’études.Il s’agit notamment de Milad Ebrahimi, Ali Assadolahi, Sadjad Hosseini Fakhr, Sadjad Darvich, Pouya Charifi et Hamid-Reza Sahara’i.
 

Recherche

Iran, Dezful, inondation, aucun signe des autorités du régime iranien

Inondation dans différentes villes d'Iran

Iran : agh, ghola inondation

Iran - Kish, débranchement électrique dû aux inondations, Aucun signe de la présence des autorités

La grève des routiers dans 136 villes d’Iran

 

 

  

DOSSIER 

Le massacre des prisonniers politiques en 1988

Qui sont les Moudjahidine du peuple, ces opposants déterminés au régime en Iran ? (REPERES)

DES MILLIERS D’IRANIENS MANIFESTENT CONTRE ROHANI À PARIS