Iran : les manifestants sur les toits à l’approche du 1er mai

ImageIran Focus : A l’approche de la Journée internationale du Travail, les Téhéranais ont marqué leur solidarité avec les salariés en protestant sur les toits de Téhéran.

Depuis lundi au soir, les cris de « Allah-o-Akbar » et « A bas Khamenei » remplissaient l'air des quartiers Imam Hossein, Téhéran No, Sarchechmeh, Youssef Abad et Javadieh.

Selon un communiqué du de la Résistance organisée (CNRI), les gens scandaient «Les travailleurs sont éveillés, ils détestent Khamenei » dans la rue Navab, « Allah-o-Akbar » à Téhéran No, Narmak et Téhéran Pars, et « Mort à Khamenei » dans le secteur de Javadieh.

Les manifestants ont également brûlé des photos de Khamenei, guide suprême des mollahs, dans les rues Abchenassan et Chaghayegh.

Des graffitis contre le régime ont également fleuri dans diverses rues de Téhéran dans le cadre de protestations populaires.

Les jeunes et les travailleurs des quartiers d’Aqdassiyeh, Chahr-e Ray et Chahrak-e-Abbaspour, la route Avini et les rues Zakariya et Salman-e-Farsi ont exprimé leur haine du régime des mollahs en écrivant « fête du Travail, Mort à Khamenei », « misérable Khamenei, le 1er Mai arrive » et « les travailleurs sont éveillés, ils détestent Khamenei » sur les murs et dans les lieux publics.