Cinq prisonniers politiques, dont une jeune femme, exécutés en Iran

ImageIran Focus : Cinq prisonniers politiques, dont une jeune femme, ont été exécutés ce matin en Iran,  reflètant la fragilité du régime face à la colère populaire :

- Shirine Alam-Houli, 29 ans, prisonnière politique, originaire de Makou, trois ans de prison;


- Farzad Kamangar, 35 ans, instituteur depuis douze ans, membre du Foyer corporatif des enseignants du Kurdistan d’ Iran, quatre ans de prison;


- Ali Heidarian et Farhad Vakili, militants politiques de la ville de Sanandaj dans le Kurdistan d’Iran, quatre ans de prison,
ont tous été pendus à l’aube du 9 mai, accusés de relations avec le groupe Pejak et d’action contre la sécurité du régime des mollahs;

Mehdi Eslamian, a lui aussi été pendu, accusé d’avoir aidé financièrement son frère cadet, Mohsen Eslamian, et d’avoir participé à un attentat à la bombe à Chiraz. Mohsen Eslamian avait été pendu à l’âge de 19 ans à Chiraz le 10 avril 2009.

Ces détenus qui avaient dû endurer la torture et des conditions insoutenables d’emprisonnement, avaient tous été soumis à de terribles pressions pour participer à des shows télévisés pour des aveux forcés et des demandes de grâce.

Ces exécutions surviennent alors que les organisations de défense des droits de l’homme, comme Amnesty International, avaient à plusieurs reprises appelé à bloquer ces exécutions, en particulier celle de Farzad Kamangar.