Iran: séisme de magnitude 5,8 dans le sud, 19 blessés

Le Point - Un séisme de magnitude 5,8 qui s'est produit dans la nuit de mardi à mercredi a fait au moins 19 blessés dans une région peu peuplée du sud de l'Iran, a rapporté la télévision d'Etat sur son site internet citant un dernier bilan du Croissant Rouge.
De son côté, l'agence officielle Irna a précisé que la secousse, qui a été suivie de plusieurs répliques, avait endommagé 30% des immeubles dans quatre villages, près de la ville de Lamerd.
La secousse a eu lieu à 00H08 locale (19H38 GMT), dans les environs d'Ahl, à la frontière des provinces de Fars et d'Hormozgan, non loin du Golfe, à un millier de kilomètres au sud de la capitale iranienne, avait préalablement annoncé l'Institut de géophysique de l'Université de Téhéran cité par la télévision d'Etat.
Le séisme, qui a eu lieu à 9 km de profondeur, a également touché l'île de Kish, dans le Golfe, a précisé Irna, citant le centre sismologique d'Iran.
L'Institut de géophysique américain (USGS) avait pour sa part indiqué que l'épicentre était situé à 75 km au sud-ouest de la ville de Lar, 160 km de Jahrom et quelque 975 km de Téhéran. Dans un communiqué ultérieur, l'USGS avait fait état d'une magnitude de 5,1, contre 5,8 dans un premier temps.
Afin de mesurer la puissance d'un séisme, l'USGS utilise la "magnitude de moment" (mw). Sur cette échelle, un séisme atteignant une magnitude d'au moins 6 est considéré comme fort.
Fin 2003, un séisme d'une magnitude de 6,3 avait fait plus de 30.000 morts à Bam, décimant près du quart de la population de cette ville du sud de l'Iran.