06262019Mer

Les Etats-Unis persuadés de l'existence d'armes nucléaires iraniennes

AFP : Le président américain Barack Obama pousse l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) à révéler de nouvelles informations qui montreraient que l’Iran travaille activement sur des armes nucléaires, rapportait dimanche le New York Times.
 
L’administration Obama a pris cette initiative suite à l’annonce cette semaine par la justice américaine de l’existence d’un complot présumé pour assassiner l’ambassadeur saoudien aux Etats-Unis, avec l’inculpation de deux ressortissants iraniens.
 
Les Etats-Unis souhaiteraient que l’AIEA publient des informations qui, sans évoquer directement une arme nucléaire, concernent des travaux sur un système de mise à feu, selon le New York Times.
 
Ces révélations mettraient les autorités iraniennes devant le fait accompli et les forceraient à fournir des réponses sur son programme nucléaire controversé, poursuit le quotidien américain.
 
Publication prévue en novembre
 
L’AIEA va publier en novembre un nouveau rapport sur l’Iran, susceptible d’étayer davantage les soupçons sur un caractère militaire du programme nucléaire de Téhéran, ont indiqué vendredi des sources diplomatiques.
 
Mais le directeur général de l’AIEA Yukiya Amano, serait toutefois inquiet de trop en dire face au risque que l’Iran n’expulse les inspecteurs de l’agence, indique le New York Times.
 
Les grandes puissances redoutent, malgré les dénégations répétées de Téhéran, que son programme nucléaire ne dissimule des visées militaires, et ont imposé depuis 2007 des sanctions de plus en plus sévères contre l’Iran, notamment concernant ses activités d’enrichissement.
 
Des responsables de l’administration Obama ont indiqué au New York Times que de nouvelles pistes étaient à l’étude pour isoler davantage Téhéran, comme interdire toutes les transactions financières avec la banque centrale d’Iran et un élargissement de l’interdiction sur l’achat de produits pétroliers iraniens. La Chine et la Russie seraient toutefois réticentes, selon le New York Times.

 

Recherche

Iran, Dezful, inondation, aucun signe des autorités du régime iranien

Inondation dans différentes villes d'Iran

Iran : agh, ghola inondation

Iran - Kish, débranchement électrique dû aux inondations, Aucun signe de la présence des autorités

La grève des routiers dans 136 villes d’Iran

 

 

  

DOSSIER 

Le massacre des prisonniers politiques en 1988

Qui sont les Moudjahidine du peuple, ces opposants déterminés au régime en Iran ? (REPERES)

DES MILLIERS D’IRANIENS MANIFESTENT CONTRE ROHANI À PARIS