04182019Jeu

Iran : recrudescence d'activité à la veille de la « Journée des Etudiants »

Iran Focus: A la veille de la Journée des Etudiants, célébrée chaque année le 7 décembre (16 Azar du calendrier iranien), le climat des universités est marqué par une recrudescence de l'activisme. Les murs sont recouverts de graffitis et d'appels à manifester. Les étudiants ont publié des communiqués appelant à des manifestations contre le régime intégriste le 16 Azar.

À l'université Azad de Machad (nord-est du pays) des slogans hostiles barrent les murs: « Mort au dictateur », « l'université est plus vivante que jamais ».

Les étudiants de l'université Libre de Ghazvine (nord-ouest) ont d'ores et déjà annoncé que le rassemblement du 16 Azar aura lieu sur la place centrale du campus.

À l'université Chahr-e-Kord (centre de l’Iran), le communiqué publié affirme qu' « en souvenir de tous nos camarades étudiants et lycéens emprisonnés, nous allons scander de toutes nos forces pour le 16 Azar : Les étudiants préfèrent la mort à l'humiliation ».

Par ailleurs, au lycée Behechti de la même ville, les lycéens ont décroché des murs les portraits de Khamenei (Guide suprême du régime) avant de les réduire en pièces dans la cour et le hall principal. Plusieurs enseignants se sont solidarisés avec eux.

Les étudiants de la faculté Khodro de l'Université des Sciences et de l’Industrie ont menacé les responsables de reprendre la grève si leurs revendications ne recevaient pas de réponse favorable.

Par ailleurs à Téhéran, on pouvait lire sur les murs de nombreuses stations de métro (Gholhak, Golbarg, Dardacht…) des appels à rejoindre les étudiants pour les manifestations du 16 Azar,  accompagné de slogans comme «  Mort à Khamenei », « le cri de chaque Iranien, liberté, la liberté ! »

Recherche

Iran, Dezful, inondation, aucun signe des autorités du régime iranien

Inondation dans différentes villes d'Iran

Iran : agh, ghola inondation

Iran - Kish, débranchement électrique dû aux inondations, Aucun signe de la présence des autorités

La grève des routiers dans 136 villes d’Iran

 

 

  

DOSSIER 

Le massacre des prisonniers politiques en 1988

Qui sont les Moudjahidine du peuple, ces opposants déterminés au régime en Iran ? (REPERES)

DES MILLIERS D’IRANIENS MANIFESTENT CONTRE ROHANI À PARIS