03222019Ven

Un expert économique du régime des mollahs a exprimé sa préoccupation concernant la fureur et la protestation des gens par rapport à la situation économique du pays et a déclaré : « À cause de la situation économique du pays, 12 millions de personnes sont au chômage et 30 millions de personnes pauvres sont pessimistes concernant l’avenir du pays. La situation est la cause des protestations à venir et c’est le présent qui en est responsable. »

L'Iran, zone interdite pour les banques américaines

par Luc Olinga

AFP - L'Iran reste une zone interdite pour les banques américaines en dépit de la levée de certaines sanctions, une interdiction frappant également leurs rivales étrangères souhaitant utiliser le dollar. "De façon générale, le principal embargo américain reste en place", a déclaré récemment devant des parlementaires John Smith, le directeur de l'Office pour le contrôle des avoirs étrangers (OFAC), qui dépend du Trésor.

Sous-catégories

Recherche

La grève des routiers dans 136 villes d’Iran

 

 

  

DOSSIER 

Le massacre des prisonniers politiques en 1988

Qui sont les Moudjahidine du peuple, ces opposants déterminés au régime en Iran ? (REPERES)

DES MILLIERS D’IRANIENS MANIFESTENT CONTRE ROHANI À PARIS