05192019Dim

Les Etats-Unis  exposent les "bases" d'un éventuel accord après les révélations de l’opposition

Alors que les opposants iraniens viennent de révéler les activités nucléaires clandestins du régime iranien, les Etats-Unis ont présenté vendredi "les bases fondamentales" d'un éventuel accord international avec l'Iran. 

Washington entend signer d'ici au 31 mars "un bon accord" avec l'Iran, aux côtés de ses partenaires du groupe 5+1 et est resté "ferme sur certaines bases fondamentales", ont indiqué à quelques journalistes des responsables américains.

Ils ont dévoilé certains points d'un possible règlement, avant de nouveaux pourparlers internationaux avec Téhéran en Suisse la semaine prochaine.

"Nous n'accepterons un accord qu'à partir du moment où il supprime toutes les voies d'accès au matériel fissile dont l'Iran a besoin pour une arme nucléaire", a indiqué un responsable.

Les responsables de la diplomatie américaine ont souligné que rien ne garantissait qu'un accord puisse être scellé, mais, selon eux, "les négociations ont avancé de façon substantielle".

Sans entrer dans les détails, un responsable a exposé les principes sur lesquels Washington reste inflexible: 

-l'Iran ne doit pas être autorisé à produire du plutonium utilisable à des fins militaires dans son réacteur en construction d'Arak. "Nous réfléchissons à la façon dont l'Iran pourrait reconvertir son réacteur d'Arak", a déclaré ce responsable.

-l'Iran ne doit pas être autorisé à utiliser son usine de Fordo pour y enrichir de l'uranium.

-seul le site de Natanz pourrait donc être utilisé pour enrichir de l'uranium.

-tout accord doit faire en sorte que l'Iran aura besoin d'un an pour réunir assez de matériel fissile pour fabriquer une bombe.

-l'Iran doit "réduire de manière significative" le nombre de ses centrifugeuses.

-il doit autoriser des inspections de ses sites nucléaires ainsi que de ses mines d'extraction d'uranium.

-les Etats-Unis veulent un accord qui permettra un allègement "progressif" des sanctions internationales.

L'opposition iranienne a révélé cette semaine, lors d’ une conférence de presse à Washington, les détails d'un programme nucléaire parallèle actif et secret en Iran pour la fabrication de l’arme nucléaire. Un communiqué du Conseil national de la Résistance iranienne a précisé que grâce à leurs sources au sein du régime iranien, le CNRI et l’OMPI ont obtenu des renseignements importants et fiables sur l'existence de ce programme secret, réalisé essentiellement dans un site clandestin : Lavizan-3.

Ce site comporte quatre grandes ateliers d’enrichissement construits sous la montagne au nord de Téhéran et accessible par un tunnel de 200 mettre de long et les ateliers sont à 50 mètres sous terre. On y mène également des recherches nucléaires, alors que des centrifugeuses perfectionnées enrichissent l’uranium.

Recherche

Iran, Dezful, inondation, aucun signe des autorités du régime iranien

Inondation dans différentes villes d'Iran

Iran : agh, ghola inondation

Iran - Kish, débranchement électrique dû aux inondations, Aucun signe de la présence des autorités

La grève des routiers dans 136 villes d’Iran

 

 

  

DOSSIER 

Le massacre des prisonniers politiques en 1988

Qui sont les Moudjahidine du peuple, ces opposants déterminés au régime en Iran ? (REPERES)

DES MILLIERS D’IRANIENS MANIFESTENT CONTRE ROHANI À PARIS