Le Président de la Chambre américaine des représentants, Paul Ryan, a déclaré jeudi qu'il oppose tout effort visant à donner au régime iranien l'accès au dollar américain, invoquant des préoccupations au sujet de ce que Téhéran ferait avec un accès financier acquis dans le sillage de l'accord sur le nucléaire.

« Ceci est une des raisons pour lesquelles je m’oppose catégoriquement à toutes les étapes que cette administration peut prendre pour donner à l'Iran l'accès au dollar », a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse hebdomadaire.

Un haut responsable américain a déclaré que le régime iranien ne gagne pas l'accès au système financier américain, a rapporté Reuters.

 

Lire aussi: 

Des sénateurs américains veulent bloquer une proposition de réglementation sur l’Iran et le dollar