Iran : Dégradation des services suite aux sanctions

Iran : Dégradation des services suite aux sanctions

L’Iran souffre de plus en plus des suites des sanctions imposées au pays par les Etats-Unis, après que ces derniers se sont retirés de l’accord sur le programme nucléaire iranien entre l’Iran et les pays dits 5+1 en 2015.

Les exportations du pétrole iranien a atteint un minimum de 400.000 b/jour selon Reuter. Cette chute d’export parvient après que les Etats-Unis ont mis fin à l’exonération accordée à certains pays pendant six mois pour pouvoir continuer à acheter du pétrole iranien malgré les sanctions.

L’Iran exportait, avant les sanctions, 2.5M b/jour du pétrole brut.

En matière de transport, l’Iran a porté plaint, selon les sources médiatiques, à l’ONU contre les limitations non gouvernementales à l’échelle international dont souffre le pays, notamment en matière de l’aviation civile où le les lignes iraniennes rencontre davantage de difficultés pour se procurer du carburant dans des aéroports internationaux.

Selon les autorités iraniennes, un vol iranien a été tenu à terre à Ankara pendant quatre heures manque du carburant.

Le même phénomène à Frankfurt avait duré huit heures.