09202019Ven

La politique américaine à l'égard de l'Iran

La politique américaine à l'égard de l'Iran

Par Jubin Katiraie

Tandis que la tension entre Téhéran et Washington continue d’augmenter, le Département d’État américain, dans le cadre de sa «campagne de pression maximale», a sanctionné plusieurs groupes et entités soutenus par le régime iranien.

La déclaration de politique générale du département d’État cette semaine, qui traite de la nouvelle vague de sanctions imposée à l’Iran, est divisée en trois parties:

1. DÉSIGNATION DES PARTICULIERS ET DES ENTITÉS LIÉS AUX RÉSEAUX IRANIENS

Le département du Trésor a désigné neuf entités et personnes basées en Iran et une entité basée à Hong Kong pour soutenir les efforts iraniens en matière de passation de marchés sensibles à la prolifération….

Le régime iranien continue de fomenter des conflits régionaux, de développer et de proliférer des missiles balistiques, de tenir en otage des citoyens étrangers, de brutaliser son propre peuple et de parrainer le terrorisme à une échelle sans précédent….

À la suite de la décision du Département du Trésor américain, le Secrétaire d’État américain, Mike Pompeo, a tweeté:

«Aujourd’hui, les États-Unis ont sanctionné des entités responsables du transfert de plus de 1 million de dollars de pièces électroniques et d’alliages d’aluminium sensibles à la prolifération au régime iranien. La pression des États-Unis continuera jusqu'à ce que le régime change de cap. "

2. SANCTIONNEMENT DE LA JAMMAL TRUST BANK

Le département américain du contrôle des avoirs étrangers du Département du Trésor américain a sanctionné la Jammal Trust Bank SAL (Jammal Trust) basée au Liban pour son soutien aux activités financières et bancaires illicites du Hezbollah.

3. SANCTION DES FACILITATEURS FINANCIERS POUR LE HAMAS

Le bureau de contrôle des avoirs à l'étranger (OFAC) du département du Trésor américain, en partenariat avec le Sultanat d'Oman, a sanctionné quatre facilitateurs financiers responsables du transfert de dizaines de millions de dollars entre la force iranienne des pasdaran et le Hamas à Gaza.

‘’Cette désignation reflète notre détermination à contrer l’influence perverse de l’Iran et le soutien financier, matériel ou technologique, ou les services financiers ou autres, fournis au Hamas ou à l’appui de celui-ci.’’

Recherche

Grand rassemblement de l'opposition iranienne à Achraf 3 - Juillet 2019

Inondation dans différentes villes d'Iran

Iran - Kish, débranchement électrique dû aux inondations, Aucun signe de la présence des autorités

Iran : agh, ghola inondation

La grève des routiers dans 136 villes d’Iran

 

 

  

DOSSIER 

Le massacre des prisonniers politiques en 1988

Qui sont les Moudjahidine du peuple, ces opposants déterminés au régime en Iran ? (REPERES)

DES MILLIERS D’IRANIENS MANIFESTENT CONTRE ROHANI À PARIS