Iran Focus : Téhéran - Ce n’est plus un secret aujourd’hui que d’énormes sommes d’argent disparaissent du budget de l’Etat iranien chaque année. Bien que les questions autour de l’ « argent disparu » aient été ouvertement reconnus par les intéressés, Ahmadinejad déclare sans réserve que son gouvernement est « juste » et «honnête ».


Les Echos: Par Yves Bourdillon - Clef de voûte du régime islamique, le corps des Pasdarans n'est pas seulement une redoutable organisation paramilitaire. C'est également un empire industriel, directement impliqué dans le programme nucléaire iranien, qui est en train de mettre la main sur des milliards de dollars de contrats pétroliers et gaziers.

Iran Focus:  Avec le feu vert d’Ali Khamenei, les Pasdaran se sont emparés d’une grande partie de l'économie iranienne, en particulier dans l’industrie pétrolière et gazière, et occupent des postes clés dans le gouvernement. Par conséquent, la plupart des échanges et des contrats signés avec l'Iran passent nécessairement à travers les Pasdaran. La première partie de notre papier à propos des Pasdaran concernera le volet économique.

 

 

 

Iran Focus : La politique anti-salariale et répressive du régime iranien touche de plus en plus la classe ouvrière en Iran. Le bilan économique se résume à un grand gâchis. Le secteur pétrolier a généré à lui seul 300 milliards de dollars durant le premier mandat d’Ahmadinejad), pourtant la population s’appauvrie.

Recherche

Iran - Sommet mondial en ligne

Les filles sont omniprésentes dans les manifestations étudiantes contre le régime en Iran

Iran - Maragheh l'homme infecté par le coronavirus est par terre depuis une heure

Inondation dans différentes villes d'Iran

Iran - Kish, débranchement électrique dû aux inondations, Aucun signe de la présence des autorités

Iran : agh, ghola inondation

La grève des routiers dans 136 villes d’Iran

 

 

  

DOSSIER 

Le massacre des prisonniers politiques en 1988

Qui sont les Moudjahidine du peuple, ces opposants déterminés au régime en Iran ? (REPERES)

DES MILLIERS D’IRANIENS MANIFESTENT CONTRE ROHANI À PARIS